+ play
lists

La Japa Mala, le street art québecois à son meilleur

Mercredi dernier, j’ai rencontré Louis-Pierre, un artiste graffeur faisant partie du collectif La JaPa, un groupe d’artistes émergents de la ville de Québec à découvrir ASAP! L-P est un exemple vivant que l’art le skate et le snow peuvent faire bon ménage!

 

Felipe avec SeeWhy et JaJaJa du Mexique

 

 

Salut Louis-Pierre! First off : skate, snow, surf ou bière?

Okay,

Si j’ai à parler pour la totalité du crew, je dirais, sans hésitation, bière.

 

Sinon Juste pour toi? 

Snow all day. Je ride depuis que j’ai 8 ans so, ça serait dur de le nier hehe.

 

Parle-moi un peu de ton parcours non conventionnel en arts visuels?

J’ai commencé à graffer sérieusement il y a une dizaine d'années, ce qui m'a tranquillement amené à faire de la peinture sur toile. J'ai d'ailleurs étudié la peinture et le dessin à l'université Concordia après m'être rendu compte que la peinture était une nécessité pour moi.

Le graff est apparu graduellement dans ma vie. Plus jeune, j'étais fortement impliqué des les subcultures du snow, du skate et du hip-hop. Le graff était aussi la suite logique au fait que je dessinais beaucoup depuis tout jeune et que j'étais un fan de comic book depuis longtemps. Donc, c’est un mélange de hip-hop, d’adrénaline de sports extrêmes et d’expression artistique pour moi.

 

Qu’est-ce que La JaPa?

La Japa, c’est un collectif qui s’est créé il y a environ 3 ans. À la base, c’était un projet relié à un voyage en Europe. Lajapa c'est Felipe Soldevila, Olito, Menz, trois graffeurs/muralistes, et Catherine McInnes, peintre sur toile.

Ils ont fait beaucoup de murales là-bas (à Berlin). Au retour, ils ont continué à travailler ensemble et je me suis joint à eux puisqu’on travaillait et se connaissait tous déjà depuis un bon moment à cause du graffiti. La plupart des membres de La Japa viennent du monde du graffiti, mais l’idée ne se limite vraiment pas qu’à ça.

Menz est designer graphique, Felipe est peintre muraliste et produit beaucoup de vidéo-clips, je suis graffeur et peintre, Catherine est peintre et il y a aussi Manu notre collaborateur officiel de Strasbourg en France qui est architecte.

La plupart des membres voyagent beaucoup aussi. Olito est aller faire de la murale plusieurs fois au Mexique, en Guadeloupe, France, Espagne, Allemagne et s’en va justement enseigner le graffiti au Cameroun tout l’hiver. Felipe et Olito reviennent aussi du Mexique, où ils ont été invités à participer à un festival d’art contemporain

 

OK, mais le nom: La Japa Mala, ça vient d’où?

La Japa Mala, c'est en relation avec un collier fait de billes de bois dans la culture hindouiste. C’est notre petit côté hippie I guess…

Felipe et Menz

 

Des projets en cours?

Actuellement, on commence tout juste à travailler sur un concept d’exposition.

En gros, ce sera un travail collectif dans lequel chacun pourra intervenir, pour un résultat commun.

Le but est de faire sortir chacun de nous de sa zone de confort. Puisqu’on a définitivement tous des styles différents. Pour nous, c’est avant tout une manière de créer en famille, entre vieux amis

*Dates et lieu TBD (suivez le Facebook pour vous tenir au courant!)

 

Toile de Catherine McInnes

 

LaJapa avec Eman et Nykel pour le cirque du soleil

 

Vous travaillez principalement dans la rue, mais j’imagine que c’est possible d’acheter de vos œuvres quelque part?

Aucune galerie ne nous a signés jusqu’à maintenant, mais on a tous exposé plusieurs fois dans différents milieux (galerie commerciale, établissement relié au graffiti ou au street art, endroits multifonctions comme le cercle à Québec par exemple, etc.).

 

Tu skate?

Quand j’ai commencé à rider vers l'âge de 8 ans. L'été suivant, je me suis mis à skater. J’ai d’ailleurs commencé à skater avec des gars qui sont allés relativement loin dans ce milieu comme Tony Ouellet et Joe Deschenes de ulc, Pat Burns qui a parti le Slash Mag, aussi, entre autres…

 

Finalement, j’aimerais que tu me dises quel est le coin le mieux caché de la ville de Québec ou Montréal pour skater.

Pour skater à Montréal je ne connais pas trop, mais à Québec je te dirais: la bonne vieille Courvilloise. Pas parce que le spot est sick, mais bien parce que c'est là que j’ai fait mes premiers kickflips over 3 marches et surtout fumé mes premiers spliffs avec les ptits bums du quartier lol

LP et Menz

 

Facebook de Louis- pierre :  https://www.facebook.com/louis.pierre.10

Lajapa : https://www.facebook.com/pages/LaJapa/119610218086382?fref=ts

http://lajapamala.wordpress.com/