+ play
lists

5 questions à l'organisateur du Surf Swap, l'événement à ne pas manquer pour trouver la planche de tes rêves!

C'est demain qu'aura lieu le Surf Swap, cet événement dont on vous a parlé ici au début de la semaine. Surfeur ou non, ça vaut certainement la peine d'aller y faire un tour. Vous ne le regretterez pas!

On a posé quelques questions à Sébastien Burns, le propriétaire de la magnifique boutique Archive et organisateur du Surf Swap.

Peux-tu me dire d'où t'es venu l'idée d'organiser un tel événement? 

J’ai assisté à quelques Surf Swap, notamment en Australie et en Californie et je trouvais l’idée géniale! Les Boards Swap existent depuis longtemps; c’est une super façon d’acquérir une nouvelle planche sans avoir à débourser d’argent. C’est aussi une occasion parfaite pour rassembler la communauté. À la base, on était pas mal sceptique quant à la popularité de l’événement. On sait très bien qu’il y a une communauté de surfeurs vibrante à Montréal, mais on ne savait pas à quel point ça attirerait les foules. La première année, on a eu presque 70 planches et environ 500 personnes. On était tellement heureux! C’était un vrai bloc party! Lors de la deuxième édition, on a eu autant de planches et environ 600 personnes. Ce qui est cool, c’est que 70 % des gens qui viennent au Surf Swap ne surfent pas. C’est exactement ce qu’on veut. On veut que tout le monde se sente le bienvenu. Tout le staff qui travaille cette journée là est très compétent en matière de surf et surtout hyper sympathique et accueillant. C’est ce qu’il y a de plus important pour ma copine Myriam (copropriétaire) et moi. 

Qu'est-ce que tu cherches à promouvoir à travers cet événement?

Nous savons qu'il y a un fort intérêt vis-à-vis la culture du surf à Montréal et nous voulons profiter de cet engouement pour rassembler les gens autour d’une passion commune, le surf. Que tu le pratiques ou non, tu peux être intéressé à en connaître davantage sur cette discipline. Avec le Surf Swap, nous cherchons donc à promouvoir le sport exceptionnel qu'est le surf et le mode de vie qui s'y rattache.

Vous en êtes à la 3e édition du Surf Swap, quelles sont vos attentes cette année?

Pour le moment, il y a presque 900 personnes qui ont confirmé leur présence sur Facebook. On serait vraiment heureux d’avoir 600 personnes. Ce qui nous ferait vraiment plaisir aussi, c’est qu'il y ait une méga sélection de planches. On ne peut jamais prévoir combien ni quels types de boards les gens vont amener, c’est toujours une surprise. Cette année, on aimerait vraiment qu’il y ait une centaine de planches. 

Qu'avez-vous au programme pour l'édition 2015?

-Des bands de folk acoustique;
-le lancement de la 3e collection de planches Guava Surfboard x Archive;
-un bar; 
-un resto;
-un Land Rover Defender commandité par Poler;
-des motos; 
-les gars de Anchored Coffee en Nouvelle-Écosse viennent faire du café glacé;
-on fait tirer un board neuf Guava et un board bag Poler;
-des cadeaux de Deus Ex Machina;
-un wetsuit swap;
-un after party débile au Miss Villeray!

Un wetsuit swap?

Étant donné qu'une grande partie des surfeurs québécois se retrouvent souvent à pratiquer leur sport dans de l'eau pas très chaude, l'achat d'un wetsuit est pratiquement indispensable. C'est pourquoi, cette année, on invite aussi les gens à amener leurs wetsuits pour en faire l’échange ou la vente. On organise également un concours en collaboration avec Rip Curl. La personne qui nous amène le wetsuit le plus old school ou le plus fluo se méritera un wetsuit Ripcurl Flashbomb neuf!

C'est clairement un événement à ne pas manquer! Un petit mot de fin?
Je tiens à remercier nos commanditaires : Deus Ex Machina, Poler, Belle Gueule, Barefoot Wines qui jouent un rôle primordial dans l'organisation d'un tel événement. 
Et on vous attend en grand nombre samedi!

Pour vous donner encore plus le goût d'y aller, on vous laisse avec une vidéo récapitulative du Surf Swap de l'an dernier...