+ play
lists

3 spots de skate montréalais à l'honneur dans le documentaire Red Bull Dire Skate

Crédit photo : Phil Bernard / RedBullContentPool
3 spots de skate montréalais à l'honneur dans le documentaire Red Bull Dire Skate
La situation des skateparks à Montréal n’a pas toujours été telle qu’on la connaît aujourd’hui. Le documentaire Red Bull Dire Skate de Dan Mathieu, le fondateur d’Exposé Skateboard Magazine, va te faire voyager dans le temps et tu assisteras aux changements majeurs de la communauté skate de Montréal, du « park » sous le pont Jacques-Cartier, à la légalisation du Peace Park.

Le réalisateur s’est associé avec Jean-Michel Gaudreault (direction photo, montage et vfx), Eric Lebeau (cameraman et montage) et René Portillo (sonorisation), afin de produire ce documentaire historique, dont la sortie est prévue à l'automne.

Dans le film, trois spots mondialement reconnus sont mis à l’honneur :
   

Le Big O

Barry Walsh, Marc Tison, David heurtel, saputo, montreal big o
Crédit : Parc Olympique

Malgré les deux menaces de démolition, il reste fier et solide, ancré dans le Parc olympique. Il appartient, désormais, à la communauté skate de Montréal, grâce, entre autres, à Barry Walsh et Marc Tison.


Le Projet 45
Dan Mathieu, projet 45 montreal, dire skate red bull
Crédit : Dan Mathieu


Abandonné par le TAZ, Philippe Daoust et Sébastien Petit reprennent le projet pour en faire le spot qu’il est en ce moment, un DIY qui fait rougir ton board Pinterest.


Le Peace Park
 
dan mathieu peace park dire skate montrealCrédit : Dan Mathieu


Shredé depuis 2003, de nombreuses amendes salées ont été délivrées aux skateurs de ce spot. Après 12 ans de squattage, tu peux enfin le skater légalement grâce aux efforts de David Bouthillier.

Les trois spots sont, en quelque sorte, construits par les skateboarders locaux, qui, avec acharnement, ont réussi à faire changer la mentalité de la ville.

La bataille n’est jamais finie, Dan espère que le documentaire soit vu par plusieurs élus pour montrer que de travailler en collaboration avec des skateurs afin de construire les parks, c’est ce qu’il y a de mieux à faire puisqu’ils vont réellement les utiliser, pas comme celui sous le pont Jacques-Cartier…

De notre côté, on a un pouvoir, celui de faire changer les choses, de mettre la main à la pâte comme les gars de Shredco ou ceux présentés dans le documentaire ont fait.

La première est prévue pour le 18 septembre prochain. Amène ta chaise pliante, ton board, ton sac de popcorn pis toute et viens au Projet 45 voir ça sur grand écran.