+ play
lists

Faire du surf à Montréal est devenu un sport impossible!

Crédit photo : Justin Bulota / Facebook
Faire du surf à Montréal est devenu un sport impossible!
L'amateur de sport extrême, planchiste, sportif et photographe Justin Bulota a décidé d'offrir une série de photographies très frappantes pour mettre en lumière et souligner à sa façon le déversement des eaux usées à Montréal.

Le traditionnel surf sur les rapides du Fleuve prend désormais un visage plutôt triste, voire presque alarmiste (post-apocalypse) et un peu morbide.



Comme vous le savez surement, la Ville de Montréal et le gouvernement canadien ont décidé d'aller de l'avant et d'autoriser le déversement de 8 milliards (approximativement) d'eaux usées sur les berges du fleuve Saint-Laurent. Ce n'est pas la première fois que la ville de Montréal jette ses eaux usées dans le fleuve. Ce n'est pas non plus la seule ville en Amérique du Nord à "devoir" le faire : Longueuil, Toronto, Vancouver, Victoria, et sans oublier une multitude de villes et villages qui déversent leurs égouts dans les rivières, les lacs et les cours d'eau.

Cette pratique était presque secrète jusqu'à tout récemment. Pour l'avenir, on peut espérer que le public sera plus sensibilisé et qu'il fera attention aux déchets jetés dans leur toilette.



La Ville recommande justement à la population d'éviter de jeter des objets dans les toilettes et les égouts (cigarettes, tampons, serviettes humides, condoms, etc.) Elle demande également à la population de réduire leur consommation d'eau et encourage les gens à utiliser des produits biodégradables.

Justin Bulota, avec sa série de clichés, voulait mettre l'accent sur l'aspect écologique et récréatif du fleuve. Justin s'intéresse au surf depuis son jeune âge. Il pratique le kite surfing depuis 9 ans et a fait Québec-Gaspé en kite en 2009. Les photos sont disponibles sur sa page Facebook.