+ play
lists

Empire Drop of Doom : Philipe Dulude établi un nouveau record!

Crédit photo : Kat Gatt
Empire Drop of Doom : Philipe Dulude établi un nouveau record!
Le 23 juillet dernier, nous étions sur place pour la Night Race qui était la première étape des deux épreuves des Empire Games au Projet 45. Pour le 2e et dernier arrêt, on s'est retrouvé derrière le Taz où une rampe spécialement construite pour l’événement nous attendait. Sur le site, il y avait de la musique de feu produit par LeBicar, des gros hot-dogs, des zucchinis grillés, des breuvages gratos et une dizaine de skater pour qui la peur n’est pas un mot ni un sentiment qu’ils connaissent.

Au début de la compétition, la rampe initiale était de 10’ de haut et les gars descendaient comme si de rien n’était. Au fur et à mesure que la hauteur de lancement augmentait, on pouvait voir des genoux trembler, avec raison. Juste de ma place, au pied du module, j’avais peur et je pense que c’était pareil pour toutes les personnes présentes. À partir de 15’, les chutes devenaient plus fréquentes et vraiment plus violentes. Chaque fois qu’un skater s’élançait, on pouvait sentir le stress. La foule regardait avec seulement un oeil ouvert.

Une fois à l’amplitude de 18’, plus que trois compétiteurs étaient encore actifs. Leon Chapdelaine et Jordan Gallant ont récolté la 2e place à égalité avec leur drop de 18’. Le gagnant de l’évènement fut le jeune Philipe Dulude. Il est le seul à s’être élancé de la rampe de 20’ et, malgré sa chute une fois sur l’asphalte, on peut dire qu’il a réussi sa descente.

Par le fait même, Philipe a battu le record mondial établi auparavant à 18’, toutefois, les organisateurs sont encore en attente de confirmation de la part de l’équipe des Guiness World Records. À noter aussi la performance de Cody Cormier et Leon Chapdelaine qui ont descendu en switch la rampe de 13’.

Un samedi après-midi pas comme les autres, un format de compé pensé principalement par Empire, Converse, Volcom et Spitfire pas comme les autres. Je sais que je me répète, mais ce genre d’événement met Montréal sur la map du skate à l’international et on ne peut qu’être heureux d’attirer ce genre visibilité. Comme les images sont encore le meilleur moyen de vous montrer ce qui s’est passé samedi, voici la vidéo résumée du Empire Drop of Doom