+ play
lists

FINS : un magazine photo sur les visages de l’industrie du surf à Montréal

Crédit photo : Alex C.D. Photography
FINS : un magazine photo sur les visages de l’industrie du surf à Montréal
Fins: nom anglais qui définit les ailerons sous une planche de surf… Pour Alexandra Côté-Durrer, cela veut plutôt dire, du travail, de la passion, du rêve et maintenant la réalité. En effet, Fins est un recueil de photos de surf, de paysage et de gens splendides, reliées dans une magnifique revue.
 

Les premiers lecteurs de Fins
source: Facebook

27 octobre 2016, une date qui marque la conclusion de ce projet ainsi que le lancement au grand public. C’est le Septembre Surf Café à Montréal qui fût l’endroit tout désigné pour ce lancement. Une vibe qui nous donnait l’envie d’y aller pieds nus et un succès sur toute la ligne!
 

source: Facebook

Faute de trouver un trou dans mon horaire, il me fallait trouver un moyen d’avoir accès à ce recueil. J’ai finalement eu ma copie et un seul mot me vient en tête; WOW! Un travail sublime et d’une richesse immense.

En résumé, Fins se veut une dépression post-voyage de notre artiste Alexandra Côté-Durrer qui revenait du Costa Rica. Alex voulait ramener la vibe du sud dans son Montréal. Elle l'a trouvé dans un petit café du nom de September Surf Cafe & Shaper Studio. C’est en regardant Mitch et son équipe que lui est venue l’idée de nous faire découvrir l’univers du surf du Québec, qui est d’après elle; « assez cool! ». Alex nous fait découvrir dans de courts textes alimentés de superbes photos nos amis de chez KSF, Taïga, June swimwear, Guava, Ananus et la boutique Archive.

J’ai eu la chance d'entrer en contact avec cette passionnée de surf.

Depuis quand fais-tu de la photographie et où t'es venu cette passion?
J'ai commencé quand j'avais environ 16 ans. Mon père m'avait acheté ma première caméra (une Rebel) et j'ai commencé à shooter pour le fun et pour pratiquer des cadrages.

Le surf semble être une source d'inspiration inépuisable pour tes clichés, pourquoi t'intéresses-tu autant à cet univers?
Je crois que cela vient de mon amour pour l'eau. Si je n'étais pas photographe, je serais biologiste marine! Le surf c'est un sport en lien avec l'eau et la nature comme on dit en anglais: Mother nature. La culture du surf est aussi inspirante que les moments dans l'eau. Les gens sont calmes, authentiques et passionnés, c'est difficile de ne pas être attirés vers ce mode de vie. 

Quel est ton voyage le plus mémorable?
C'est difficile de choisir hahahaa! Tous mes voyages sont mémorables puisque j'apprends de nouvelles leçons chaque fois. Mais si je devais en choisir un, ça serait bien mon premier voyage de surf au Costa Rica avec voyage grand V. C'est lors de ce voyage que j'ai découvert ma passion pour la photo de surf.

Pourquoi Fins?
Hahaha! Ben Rochette a trouvé une bonne explication dernière Fins. ''Trouver sa voie,  
sa direction.'' Mais honnêtement je me suis réveillée un matin et je me suis dit: Fins! Pis je l'ai gardé!

Ben Rochette de OUISurf présent au lancement de Fins
source: Facebook

 
Comment les gens ont embarqué dans ton projet?
Je ne connaissais personne dans l'industrie quand j'ai commencé mon projet. Je me suis lancée comme ça, à envoyer des courriels à des gens qui m'inspiraient en espérant de recevoir une réponse pour pouvoir leur en parler. J'y suis allée à tour de rôle pour prendre le temps de les rencontrer et d'en connaître plus à propos d’eux, mais aussi pour savoir s’ils aimeraient bien en faire partie. Je suis sortie de ma zone de confort puisque je suis une personne quand même très gênée, mais c'est là ou j'ai découvert que les gens dans cette industrie sont super sympas et accueillants.

Un Fins 2 est-il envisageable pour les lecteurs?
Une autre question qui revient quand même souvent. J'y songe encore... J'ai quelques idées qui mijotent dans ma tête présentement donc... on verra bien !

En Rafale

Livre ou Ipod?
Livre

Burger ou Pizza? 
Pizza all the way!

Latté ou Café?
Café noir (pas de sucre - pas de lait)

Van life ou Gros hôtel?
Van life

Surf ou Paddle
Surf, mais je commence vraiment à triper au SUP!!

Le projet FINS est en fait ultra-personnel. Je me considère chanceux d'avoir pu entrer dans l'univers photo de cette artiste. Cette revue a été autofinancée et c'est avec les ventes du book en question qu'Alexandra va pouvoir couvrir ses frais. Pour ceux et celle qui désire encourager et entrer dans ce qui n'était, il y a quelque mois, qu'un rêve, sachez que des copies sont toujours disponibles. Il suffit d'écrire sois pas courriel ou Facebook pour vous la procurer. Beaucoup de projets parcourent la tête d'Alex, par contre, après avoir touché au mariage et à la mode, je suis porté à croire que ce sera encore dans le monde du surf. 

Cheer!

Facebook
Courriel 
source: Facebook